· 

Grave

Pour mettre en fureur les gens graves,

il faut peut-être que j’écrive

une odelette à la sardine

et que je m’y emploie dar-dare.

 

J’l’aurais bien dédiée au hareng.

Mais le Poète Charles Cros

l’a déjà fait. Quand au maqu’reau

— qui du coup me fournit la rime —

c’est bien moins fin que la sardine.