· 

Twitt

« Comment ça s’fait qu’ les taciturnes

prenn’t les vessies pour des lanternes

et leur zoziau pour un’ chandelle

quand ce n’est pas pour un’ pendule ? »

 

Ainsi parla Sarah Trucmuche.

— une intello mais pas trop moche —

À c’qu’on dit, elle aurait lu Nietzsche

au lieu d’s’occuper d’sa popote.

 

Avec un poteau de Papeete,

sur Intagram on followise

ses lanternes et ses vessies.

 

Et quand on a le gosier sec,

Entre deux twitts on siffle un bock.

Mais pas deux vu qu'il faut qu’on bosse.