· 

Diabolique

Sa silhouette est diabolique

et tout un chacun la reluque

quand ell’ descend de la colline

zinzolinée sous la callune.

 

Deux ou trois la savent caline :

une fripouille de caniche,

un amateur de coq-à-l’âne,

et un poète un peu nunuche.

 

Les autres se font leur cinoche.