· 

Le pitre

N’en déplaise à feu ses ancêtres,

il ne songe qu’à fair’ le pitre,

à dada sur le dos d’un zèbre,

en onduleux déséquilibre. 

 

Après s’être enivré de cidre,

affiné dans un fût en cèdre,

il vocifére « faut qu’ça saigne »,

comm’ le méchant du « lac des cygnes ».

 

Il faut vraiment qu’on le chapitre.