· 

Zarathoustrix

Quand s'épanchent les pluviôses

sous des ciel noirs comme l’onyx,

plutôt que larmoyer en prose,

pourquoi ne pas rimer en x ?

 

Mirlitons jusqu’à l’overdose

pour nous enchanter l’anthélix

et pour clore en apothéose,

osons mobiliser le ptyx.

Ainsi parla Zarathoustrix.