· 

Vélivole

Si j’avais l’humeur plus fringante, 

si j'étais un peu culotté,
je m'offrirais en dilettante
un caprice aéroporté. 

 

Sous une aile multicolore, 

j’irais folâtrer dans le ciel
pour épater Eléonore,
ma baroudeuse au teint de miel.

 

Sous l’œil angoissé de la belle,

j’épanouirais mon ombelle
et m'élancerais dans l’azur. 

 

Pour époustoufler ma charmante,

 j’essaierais bien le parapente...
Si le sol n’était pas si dur.