· 

Mallarmade

Dussé-je des lettrés essuyer le courroux, 

je cyclamène, hélas, et j’ai lu tous les livres :

Tintin, Gaston Lagaffe, Astérix et Spirou.

Comment passer ce temps qu’il me faut encor vivre ?

 

On s’ennuie tellement à Nogent-le-Rotrou.

J’y rêve quelquefois, surtout quand je m’enivre,

aux paradis austraux peuplés de kangourous.

 

Que n’ai-je encor vingt ans pour hisser la voilure

et cingler au bon plein ( c’est la meilleure allure ), 

vers ces flots que l’on dit éternels rugissants,

afin d’y colmater ma funeste félure.