· 

Bernique

« J’en pince pour une arapède,

nous avouait un crabe vert

qui se la jouait cyclopède

et crapahutait de travers.

 

Elle aime les tagliatelles,

j’en fais moi-même des festins.

C’est pas fréquent chez les patelles,

c’est comme un signe du destin.

 

La nuit je pense à ma mollusque

et craint que le ressac la brusque

et parvienne à la décrocher.

 

Mais les flots amers font bernique

et mon aimée leur fait la nique.

C’est qu’elle y tient à son rocher ! »